compléments de nouvelles

depuis la Lettonie j'en suis à Berlin. Mais tou n'est pas si simple. Je voulais prendre le bateau dans une ville et le gars du camping me dit que ce n'est plus possible et qu'il faut descendre 120 kms plus au sud. Et c'est dans ce camping que mon ordi à rendu l'âme. Ce gars est très sympa et cool et le feeling est passé entre nous  2. Sa femme faisait de très bonnes crêpes et omelettes pour le déjeuner. 

Je fais ces 120 kms dans un décors un peu différents des derniers 200 kms ou la forêt était omnis présente. Je me rends à une agence pour prendre le billet et un modique hôtel pour la modique somme de 17€. le matin c'est la pluie pour le départ et l'embarquement. Je rencontre un jeune qui voyage comme moi. nous partageront nos repas ensemble durant la traversée qui aura duré 26 h. La barque tangue mais ce n'est rien pour moi qui en ai vu d'autres en tant que marin. je fini par trouvé le sommeil et une bonne nuit de repos. Le midi c'est la mise à la rue et la pluie est aussi là pour nous accueillir. Elle est terrible: fine et battante. Je me perds dans mon chemin et par hasard, je suis un cycliste et il me dit : Il faut prendre le bus pour passer sous le tunnel est c'est un service gratuit. Ben il fait le trouvé l'endrois et savoir le système. Bref je prend ce bus et arrive à 5 kms de la ville. Là je me fait chahuté par une automobiliste farouchement énervée. pffffff aucun commentaire! 

Je fini par trouvé mon chemin et celui de l'hôtel et puis c'est la route le long de canaux. Tout est bucolique et charmant. paisible et grandiose. Je me dis que la suisse est belle mais l'Allemangne n'a rien à rougir de la comparaison. 

Je trouve une hutte dans un camping et y reste 2 jour à cause de la pluie. En reprenant le chemin de halage, c'est boueux et humide à souhait. Le vélo se décors de boue. Mais le pire est le vent contraire à paralysé le cycliste. Mais l'homme qui marche sur le pont tangue au vent. là c'est à l'abri que je passerai la nuit.

La suite du chemin ce passe tranquillement et je dors 3 jours de suite à la belle étoile le long du canal qui soit dit au passage et l'Elbe. Un grand fleuve d'europe. parfois je me crois en afrique avec un air de savane, manque lions et éléphants...

et puis me voilà à Berlin. J'arrive à 1200 kms depuis Helsinki. Ici Berlin, m'acceuille avec un peu de pluie. Mais c'est juste pour me dire attention ! je tombe pile poil sur l'hôtel dans cette ville de 3,4 millions d'habitants et 900 kms/2. Un coup de bol. Je tiens ici à remercier encore une fois le généreux donateur pour les  2 nuits offerts ici. 

Demain vendredi c'est la route pour leipzig. La sortie de Berlin et un bout de chemin vers cette ville...